ANTHROPOLOGIE




BorisFamilleTanga




Comment, de par le monde, les humains vivent-ils entre eux et avec leur environnement ? Que pouvons-nous apprendre de ces pratiques et expériences afin de mieux habiter ensemble notre planète,  aujourd’hui et demain ? Voilà l’interrogation qui me guide depuis plus de 25 ans dans mes explorations géographiques, culturelles et humaines.






LikishiCrowd

DYNAMIQUE COLLECTIVE 


Ma première et plus importante découverte a été celle de l’énergie sociale que peut produire un groupe humain par le biais de l'organisation d’événements collectifs. C'était à l'occasion d’une journée de musique et danse dans un petit village de Zambie en 1992. Cette observation décisive - comment générer une effervescence inclusive grâce aux contributions de tous - a notamment été au cœur de mes 10 années d’initiatives socio-culturelles avec les habitants de Saint-Denis

JardinTartres.260

ÉCOLOGIE PAYSANNE


Mes séjours ethnomusicologiques dans diverses communautés paysannes m’ont amené à m’intéresser au lien entre l’homme et les écosystèmes, depuis les Tibétains qui chantent les travaux des champs jusqu'aux autochtones des jungles de Mindanao qui mettent en musique leur paysage sonore forestier.

J’ai ensuite étudié en détail l’écosystème agraire des Hautes-Terres malgaches et les valeurs sociales qui l’accompagnent, notamment dans mon film documentaire Paysanne.

J’observe aujourd’hui l’évolution de l’agriculture urbaine via les jardins familiaux en Seine-Saint-Denis.

GroupeDionysia750

LA DIVERSITÉ HUMAINE


Ayant séjourné dans des lieux aussi différents que les Philippines, le Sahara, l’Himalaya ou le Haut-Zambèze, et mené des projets artistiques avec les habitants, j’ai pu mesurer la variété des différences culturelles produites par l’humanité, conscientes ou non, parfois saisissantes, parfois subtiles.

De cette diversité ressort paradoxalement l’unité du genre humain et ses universaux, grâce auxquels nous pouvons agir de concert quand nous nous engageons dans des projets communs.

L’exceptionnelle résidence à Saint-Denis des musiciennes tribales du collectif Lemhadong (Philippines) que j’ai eu le bonheur d’organiser en a été une démonstration emblématique.


LadakhFestival

SOCIÉTÉ, COMMUNAUTÉ, COLLECTIVITÉ


Royauté fluviale en Zambie, théocratie dans l’Himalaya, horizontalité intervillageoise à Madagascar, constructions raciales pathogènes au Rwanda, service public en quête de lien social en Seine-Saint-Denis : les diverses sociétés que j’ai approché de l’intérieur m’ont permis d’observer les enjeux d’organisation et de flexibilité, d'antagonisme et de solidarité, de pouvoir et d’autonomie, qui fondent les rapports complexes entre communauté et collectivité.

Qu'il s'agisse de faire fonctionner efficacement un collectif de travail ou de bâtir une société épanouissante pour tous, la diversité des expérimentations collectives de par le monde et l'histoire nous offre un précieux répertoire d'idées éclairantes.

AutomneCoureur

L’HUMANITÉ EN CRISE


La révolution industrielle a propulsé l’expansion globale d’un nouveau modèle civilisationnel bâti sur l’état et le marché, qui exacerbe la concentration urbaine et la production de masse.

La croissance de ce modèle affaiblit la capacité à faire société localement tout en mettant en péril l’écosystème planétaire. Un peu partout se pose la question de la réappropriation du territoire et de la convivialité démocratique.

Je m’attache à observer des modèles sociaux susceptibles de proposer des pistes pertinentes, comme celui de la paysannerie Betsileo de Madagascar à qui j’ai consacré mon mémoire La mondialisation à l’épreuve du terroir (EHESS).

HoneckChevaux03

LIBRES ET ÉGAUX


Au fondement de ces questions se trouve l’aspiration humaine à la liberté et à l’égalité. Le détour par la primatologie nous permet d’en discerner les origines et par la suite d’identifier dans les organisations sociales concrètes l’inépuisable antagonisme entre liberté et autorité, entre égalitarisme et hiérarchie.

Autre trait fondamental de l'expérience humaine : le don, qui s'oppose à la fois à l'extorsion et à l'échange, contrecarrant tant les velléités hiérarchiques et inégalitaires des rapports de domination que l'anonymat déshumanisant de l'administration et du marché. Source inépuisable de lien, le don créé de la valeur sociale à partir des relations interpersonnelles : c'est le principe moteur du paradigme de liberté et d'égalité.

Sociétés tribales et systèmes de parenté, royauté et religion, bureaucratie et capitalisme : les grandes formes de structuration sociale sont mues par ces contradictions élémentaires, enjeux que l’on retrouve également dans la diversité des rapports hommes-femmes et qu’on peut identifier dans les idéologies politiques concurrentes des temps modernes.







Pour toute demande d'intervention

ConferencierLogo
Connaître les hommes, comprendre le monde

BorisConfAnakoNoText

Consulter le site officiel